Audits & inspections

Alors qu’un audit de sécurité routière est une analyse des problèmes potentiels de sécurité routière présents dans des projets d'infrastructures routières, l’inspection de sécurité routière analyse des infrastructures existantes. Contrairement à l’approche points noirs, l’audit et l’inspection de sécurité routière constituent tous deux des formes préventives de politique de sécurité routière au niveau de l’infrastructure : les problèmes sont repérés et résolus avant que des accidents ne se soient produits.

Les audits et les inspections de sécurité routière doivent être réalisés par un expert, ou mieux, une équipe d’experts bien formés et expérimentés,  familiarisés avec tous les aspects (techniques, juridiques, psychologiques, etc.) propres à la sécurité routière. En Flandre, des formations pour les auditeurs (et les inspecteurs) sont dispensées aux universités de Gand et de Diepenbeek depuis peu mais l’IBSR a fait former ses collaborateurs depuis 2007 déjà suivant les normes britanniques. Tous les collaborateurs du département ont, qui plus est, une expérience de plusieurs années en matière d’insécurité routière au niveau de l’infrastructure grâce à leur implication dans les Commissions provinciales de sécurité routière, les « Streefbeeldstudies » de la Région flamande et à leurs innombrables conseils prodigués essentiellement aux municipalités et aux zones de police.

L’IBSR a développé une méthode visant à réaliser des audits et des inspections de sécurité routière. Cette approche vise à répondre à 3 questions essentielles (quels problèmes de sécurité routière pourraient se présenter ?, qui pourrait en être victime ?, quelle est l’ampleur du risque ?) et propose des solutions éventuelles. Les remarques sont illustrées autant que possible à l’aide de photos de terrain ou de photos aériennes afin qu’elles soient également comprises du grand public.

Un audit ou une inspection de sécurité routière n'est qu'un conseil. C’est au gestionnaire de l’infrastructure de décider s’il réagit aux manquements établis et comment le cas échéant. Il endosse toute la responsabilité concernant ses infrastructures.

Un audit ou une inspection de sécurité routière est donc un plan stratégique pas un plan d’exécution. Il ne comprend dès lors pas de plans de réaménagements détaillés de l’infrastructure routière ou de la signalisation.