Que fait l’IBSR pour vous ?

Vous pouvez vous adresser à l’IBSR pour passer un examen médical et/ou psychologique. Nous sommes une institution agréée par le SPF Mobilité.

En quoi consiste l’examen psychologique ?

L’examen psychologique de réintégration dure en moyenne 2 heures et se compose de trois parties :

  • un entretien avec le psychologue,
  • compléter des questionnaires,
  • effectuer des tests sur ordinateur.

Lors d’un entretien, le psychologue vous pose des questions sur :

  • votre (vos) infraction(s) et les circonstances dans lesquelles elle(s) s’est (se sont) produite(s) ;
  • votre formation et votre situation professionnelle ;
  • votre situation familiale, sociale et de vie ;
  • votre consommation d’alcool, de drogues ou de médicaments ;
  • votre état mental.

En se basant sur cet entretien, le psychologue vérifie comment vous vous comportez dans la circulation et comment vous avez adapté ou adapterez votre comportement sur la route.

Les questionnaires donnent un aperçu de votre consommation d’alcool, de drogues et de médicaments et de vos caractéristiques personnelles qui codéterminent dans quelle mesure vous vous déplacez en sécurité dans le trafic.

Un ordinateur nous permet d’évaluer les aptitudes dont vous devez disposer quand vous prenez part au trafic :

  • votre vitesse de réaction,
  • votre attention et votre vigilance,
  • la rapidité et la précision avec lesquelles vous percevez les éléments.

Pour ce faire, nous utilisons un programme informatique, spécialement conçu pour tester ces caractéristiques. Vous n’avez pas besoin d’être doué en informatique pour être en mesure d’effectuer ces tests.

En quoi consiste l’examen médical ?

L’examen médical dure 20 minutes en moyenne.
Grâce à un entretien et à un examen médical, le médecin vérifie si votre état de santé physique et psychique est conforme aux normes médicales minimales telles que décrites à l’annexe 6 de l’AR du 23 mars 1998.

La décision finale :

A l’issue des examens, le médecin et le psychologue discutent ensemble de tous les résultats. Une décision est prise sous la responsabilité du médecin. 

Le médecin peut prendre les décisions suivantes :

  • Vous êtes apte à la conduite.
  • Vous êtes inapte à la conduite ce qui veut dire que vous ne répondez pas aux normes médicales minimales telles que décrites à l’annexe 6 de l’AR du 23 mars 1998.
  • Vous êtes apte à la conduite avec certaines restrictions ou sous certaines conditions.