Éthylotest antidémarrage

Qu’est-ce qu’un éthylotest antidémarrage ?

Un éthylotest antidémarrage est un petit appareil installé dans votre véhicule et relié au démarreur de votre véhicule. Avant de pouvoir démarrer, vous devez souffler dans l’éthylotest antidémarrage. L’appareil mesure la quantité d’alcool dans votre haleine. Si la quantité d’alcool dans votre haleine est supérieure ou égale à 0,09 mg/l AAE (Air Alvéolaire Expiré), le moteur ne démarrera pas. Cette limite correspond à 0,2 pour mille. Si la quantité d’alcool est inférieure à 0,09 mg/l AAE, le moteur peut démarrer. Tout ce que vous faites avec l’éthylotest antidémarrage est conservé dans la mémoire de l’appareil.

Que fait l’IBSR pour vous ?

L’éthylotest antidémarrage a pour objectif d’induire un changement de comportement au niveau de la consommation d’alcool au volant. Vous pouvez vous adresser à l’IBSR pour un programme d’accompagnement professionnel en la matière (décrit dans l’AR du 26 novembre 2010 relatif à l’installation de l’éthylotest antidémarrage et au programme d’encadrement). Après lecture des données sauvegardées dans l’éthylotest antidémarrage dans un centre de services agréé, l’IBSR les examine et nous vous invitons (si nécessaire) à un entretien pour discuter des résultats. Nous discuterons avec vous des possibles irrégularités et des infractions éventuelles que vous avez commises. Six mois après le début du programme, vous suivez une formation sur vos expériences liées à l’utilisation de l’appareil et la dissociation de l’alcool et de la conduite automobile même après le futur retrait de l’appareil. Si le programme s’est bien déroulé, vous aurez un entretien de clôture. Nous tirerons ensemble le bilan du programme et discuterons dans quelle mesure vous pouvez conduire en toute sécurité lorsque l’éthylotest antidémarrage sera retiré de votre véhicule.